Stories designed

by consumers.

3 Astuces pour contextualiser votre contenu [Stratégie content marketing]

27.09.2016

Aujourd’hui, plus personne ne conteste l’importance du contenu dans la stratégie média des marques. Tout le monde publie du contenu : il s’agit de donner de la valeur ajoutée, donner de la valeur ajoutée, donner de la valeur ajoutée, et enfin demander à générer une vente.

Les marques doivent avoir conscience qu’un bon contenu est indissociable de son contexte.

Trois astuces pour contextualiser votre contenu, là où votre audience se trouve.

1. Respectez les codes de la plateforme que vous utilisez et adaptez-vous à l’audience qui s’y trouve

Avant tout, vous allez devoir respecter la plateforme sur laquelle vous êtes présents et publiez votre contenu. Vous devez comprendre ce que vos clients font sur chaque plateforme et vous devez vous y adapter pour leur apporter une véritable valeur ajoutée. Vous n’apporteriez pas une soupe à vos clients lorsqu’ils se trouvent dans un bar à l’heure du café. De même, vous ne pouvez pas leur imposer un contenu décalé par rapport à ce qu’ils cherchent sur les réseaux sociaux. Lorsque vos clients se trouvent sur Facebook, c’est pour discuter avec leurs amis, suivre leurs actualités et… Visionner des vidéos de chats. Ils n’ont pas envie de voir que votre voiture est la meilleure voiture du marché parce que la tag-line de votre bannière publicitaire le dit.

Tout est une question de storytelling, la seule chose qui compte, c’est l’histoire que vous racontez à vos clients, ce sont les échanges qui naissent entre eux et vous. Vous créez du capital sympathie et c’est ce qui aura le plus de valeur dans les prochaines années, c’est de cette manière que votre marque se démarquera.

Vous devez penser stratégiquement : comprenez la psychologie de la plateforme et ce que vos clients y cherchent et délivrez-leur simplement ce qu’ils cherchent. Ce seront des clients gagnés.

Plus qu’une question de stratégie, c’est une question de respect de vos clients. Vous devez publier du contenu qui plaira à vos clients, plutôt que le contenu qui vous plaira. Évidemment que vous voulez leur vendre une voiture. Mais si vous mettez en avant votre voiture d’une manière qui intéressera votre client, vous êtes certains que c’est un futur ambassadeur de votre marque, ou au moins de votre communication. Et il en parlera à ses connaissances, il aura envie de reprendre votre contenu sur ses réseaux et vous aurez généré une campagne de communication auprès de ses 200 amis sans dépenser un euro. C’est ce que l’on appelle le marketing d’influence.

Les gens ne viennent pas chercher la même chose sur Facebook, sur Twitter, sur Instagram ou sur Snapchat.

 

Vous devez adapter votre communication en circonstance. Par exemple, nous publions l’ensemble de nos articles de blog marketing sur notre compte Twitter parce que c’est là que se trouvent nos clients et nos relations dans le domaine du marketing. En revanche, si nos clients se trouvent aussi sur Facebook, il n’est plus question pour eux de réfléchir marketing lorsqu’ils consultent leur flux Facebook. Ils sont là pour se divertir : nous privilégions ainsi le contenu graphique simple, attrayant et divertissant. Et l’engagement de notre communauté y est excellent parce que nous leur proposons ce qu’ils cherchent quand ils le cherchent et là où ils le cherchent.

2. Ne vous interposez pas avec l’expérience de vos clients

Si vous créez du contenu réellement intéressant et que vous le publiez dans le contexte le plus approprié, alors vous ne vous interposerez pas avec l’expérience de vos clients sur les réseaux sociaux.

Si l’un de vos clients veut regarder une vidéo, la dernière chose dont il a envie est d’attendre que votre publicité soit terminée pour visionner ce qu’il voulait voir parce que vous l’avez forcé à regarder votre publicité. Vos interactions avec vos clients doivent être authentiques, vous devez les approcher comme vous approcheriez vos amis : vous ne débarquez pas pendant le diner entre amoureux de votre ami. Votre publicité pré-roll a à peu près le même effet sur eux. Gary Vaynerchuk raconte souvent à ce sujet une expérience qu’il a eue avec une publicité pour une célèbre marque automobile américaine, et qui vous est d’ailleurs certainement déjà arrivée. Gary surfait sur le site d’ESPN depuis son iPhone lorsqu’une bannière pop-up pour une marque automobile est apparue : en essayant de fermer la pop-up il a finalement cliqué dessus, le site de la marque mettant un temps inouï à charger sans qu’il puisse retourner à la page précédente. Cette expérience a été vendue à l’annonceur comme une « impression » et une « acquisition de prospect », ce qui pourrait correspondre à une marque d’intérêt. Et pourtant, la situation n’aurait pas pu être plus éloignée. Il n’avait jamais eu envie de visiter le site de la marque et encore moins l’intention de cliquer sur la publicité. La marque avait payé une fortune pour sa campagne globale de bannières publicitaires sur mobile et pourtant parmi les 0,06% de taux de clic, la moitié était non intentionnelle. La marque automobile était seulement parvenue à lui faire perdre du temps et donc à lui créer une opinion négative de la marque.

Le contexte dans lequel le consommateur est mis en relation avec votre marque pour la première fois est peut-être la chose la plus importante. Proposez-leur votre nouveau au produit au bon moment et dans les meilleures conditions : lorsqu’ils le recherchent. Même sans le savoir.

3. Pensez long terme, pas résultat immédiat

Chaque tweet, chaque commentaire que vous publiez devient durablement une part de votre marque, de votre réputation, et contribue à construire la notoriété de votre marque sur internet.

Chacune de vos publications doit viser à atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés à long terme. Le contenu que vous publiez n’aura jamais d’impact durable si vous ne le pensez pas dans sa globalité. Vous devez créer et publier votre contenu en gardant toujours en tête l’histoire que vous voulez raconter à votre communauté. Cette stratégie vous aidera à délivrer un message clair qui engagera vos clients. Si vous vous définissez une étoile polaire et que vous la suivez, vous serez certains de ne jamais vous égarer.

En établissant cette histoire pour votre marque, vous maîtriserez votre image de marque : vous choisirez la perception que les gens auront de votre marque et de vos produits au lieu de la subir.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

MAGNAVE  ENTERTAINMENT

25 Rue Notre Dame des Victoires, 75002 Paris

MAGNAVE PARIS II

320 Rue Saint Honoré, 75001 Paris

MAGNAVE PARIS I

© 2019 MAGNAVE SAS

Tous droits réservés.

Station F, Parvis Alan Turing, 75013 Paris

MAGNAVE PARIS XIII